8 novembre 2008

Acte compulsif

Aujourd'hui ami lecteur, nous allons nous intéresser à un cas particulièrement passionnant:

a- la cristallographie du cristal
b- le sujet du prix nobel de physique
c- le vol de petite cuillère
d- s'en contrefout
e- pense que les gens qui tiennent ce blog sont siphonnés
f- mange un sandwich à la fraise


Comment résister à l'envie de voler une petite cuiller en faux étain véritable sous le nez d'un serveur coincé et chevalin et au milieu de tablées peuplées de lourdauds?


Listons ici, cher lecteur, les différentes techniques pour dérober cette fameuse petite cuillère:

1) (bir) dans un restaurant select : glisser subreptiscsscement la petite cuiller dans votre manteau de vison en ayant pris soin d'essuyer préalablement le caviar qui la recouvre). Adoptez un air hautain en passant devant le serveur que vous aviez traité comme un chien galeux durant le repas. S'il fait une remarque, exigez de voir le patron et faites-le virer.

2) (iki) dans une chaîne de restaurant : profitez du joyeux chaos ambiant pour la faire glisser dans la poche kangourou de votre Kipling. Eventuellement et si vous en avez une sous la main, mettez à profit la table de gros lourds voisine pour faire diversion.

3) (üç) Chez votre belle-mère : créez ladite diversion en adminidtrant au caniche abricot mal tondu de belle-maman un vigoureux coup de tatane. Vous aurez ensuite tout le loisir de dérober toutes les petites cuillères.

4) (prononciation turque inconue) Au resto U: volez la petite cuillère, le couteau et la fourchette, ajoutez l'assiette, n'omettez pas la salière. Ne vous faites pas repérer par la cantinière ex-athlète allemande nourrie aux hormones.

5) A la machine à café : volez la touillette en plastique. Remplacez-la mentalement par de l'argenterie.

Et à Noël, votre famille ayant remarqué votre grand interêt pour les teaspoons, vous offre une splendide ménagère Guy Degrène. Pour éviter que votre labeur ne soit vain, revendez votre stock précédent au noir à la sortie de la BU.

Légende : cuillères à nutella qui ne servent jamais à rien car le pot est toujours vide.


Nous on a testé la méthode iki qui marche plutôt pas mal. On attend vos suggestions....

-Chubb- et ¤Capuche¤

1 commentaire:

w a dit…

Non, mais, si ma collocatrice verrait ca... Triste! (bir, iki, üc [c cedille bien sur, mais ca manque sur mon clavier], dört, bes [aussi avec une cedille, apparament haie par les allemands...])

Dört: En fait, tu peux même sortir tout bêtement avec tout le plateau juste sous le nez des cantinières. Ca ne semble pas tellement les interesser. Mais vaux mieu quand même faire semblant d'être sympa. Elles prennent revanche en melangant des bouts de verre avec ta salade. (Peut-être des differences par rapport à chez vous qui viennent du côté culturel? Ici les cantinières ne sont, bien sur en aucun cas allemandes...)

PS: Les cuillères à nutella se feraient bien dans le pot du bonsai je trouve...